Politique de confidentialité
Ce site utilise des cookies conformément à la politique en vigueur. Si vous voulez en savoir plus, consultez notre politique de confidentialité.
Accepter

Destination

RÉSERVATIONS
Réservez
............

Cap-Vert

Le Cap-Vert est synonyme de gastronomie riche, avec la traditionnelle Cachupa, le fameux steak de thon, le Xerém ou le Modjo, typique de São Nicolau.

Le Cap-Vert est l’art de Morabeza, qui reflète l’affection avec laquelle ils nous reçoivent, le symbole de Sodade, comme nous l’a montré la voix de Cesária Évora, et de Cretcheu, qui nous montre le côté doux et romantique du peuple.

Le Cap Vert est une mélodie calme et tendre comme la Morna mais aussi le rythme chaud du Funaná.

Le Cap-Vert reste un modèle de démocratie, de stabilité et de prospérité croissante.Ce fait a été prouvé par l'attribution du prix Mo Ibrahim à l'ancien président Pedro Pires , en tant que moyen de reconnaître ses réalisations en matière de droits de l'homme et de bonne gouvernance. Le Cap-Vert est ainsi devenu le deuxième Pays africain à sortir de la catégorie des moins Développé par l'ONU.

 

Île de Sal

 

C'est l'une des plus petites îles habitées, s'étendant sur 30 km de long et 12 km de large, avec une distance d'environ 50 km de Boa Vista, l'île la plus proche. La Municipalité de Sal est constituée que d’une paroisse : Nossa Senhora das Dores.

En raison du manque d'eau potable, l'île a été abandonnée jusqu'au 19ème siècle mais, à partir de 1833, le sel a commencé à être exploité dans la ville de Pedra de Lume. Cette activité a permis à l’île d’être habité de nouveau.

 

Dans le but d'établir un point d'escale pour les vols à destination de l'Amérique du Sud, "l'aéroport international de l'île de Sal" a été construit en 1939 sur une initiative italienne. C’est à ce stade que l’implantation de systèmes de collecte des eaux de pluie apparaît, permettant d’accroître la population, principalement par migration interne de l’archipel, en particulier de l’île de São Nicolau. Après l’indépendance, l’aéroport a été rebaptisé Aéroport international Amílcar Cabral.

 

Îles de Sal a environ 35 000 habitants et est proche du continent africain, ce qui le rend vulnérable au vent chaud et sec du désert qui porte le sable du Sahara. Malgré son origine volcanique - l'absence de montagnes sauf dans le nord de l'île, en fait une île très aride avec de vastes plages de sable blanc et un climat doux avec de faibles variations de température, entre 24 et 30 degrés.

 

L'île possède des lacs salés naturels et artificiels et des bassins rocheux naturels, comme par exemple Buracona, qui se situe sur la côte nord-ouest de l'île. La ville d’Espargos est la capitale de l’île et aussi la ville la plus peuplée. Santa Maria, au sud, est le centre touristique et le deuxième plus grand centre de population de l'île, avec une bonne structure hôtelière. Palmeira est un village essentiellement de pesceur, se trouvant à l'ouest de la ville d'Espargos. Pedra de Lume, située à 4 km à l'est d'Espargos, est une petite localité d'environ 100 habitants où se trouvent les merveilleuses mines de sel.

 

En plus du portugais, langue officielle du Cap-Vert, le créole cap-verdien est utilisé quotidiennement par la majorité de la population de Sal.

Le chanteur et compositeur le plus célébré de l’île était Ildo Lobo, décédé en 2004. Sa voix polyvalente et mélodique et sa présence puissante sur scène ont fait de lui l'un des plus grands interprètes de tous les temps.